Bio.
Brice H.

  • Latéralité
    Droitier
  • Links
  • Citation
    La valeur d’un homme n’attend pas d’atteindre le nombre des années !
  • Catégorie
    Senior
  • Genres
    Entraîneur · Polyvalent

Description.

J’ai découvert ce jeu, car cela reste une activité ludique avant tout, avec mon père à l’âge de 9 ans, au sein des premières salles de jeu notamment sur Angers, comme « le Cosmos » sur le boulevard Foch, les puristes se reconnaitront… puis j’ai intégré un collège où il y avait deux B60 Bonzini avec monnayeur, la partie était à 1 Franc (quelle nostalgie), je me rappelle d’ailleurs avoir un petit porte monnaie cuir, marron et noir en forme de ballon de foot avec que des pièces d’1 Franc afin de prendre la gagne dès que je pouvais, on courrait après les cours ou le réfectoire pour prendre le baby car le premier arrivé ne mettait pas la pièce, s’était mon activité principale au sein du collège pendant la semaine d’internat, en sachant que l’objectif était de gagner la partie pour rester sur la table de jeu le plus longtemps possible, car la gagne était prise plusieurs fois et il fallait attendre parfois plusieurs 1/2 heures avant de rejouer, ce qui apportait des ambiances de folies autour des deux arènes…

Par ailleurs, je rentrais tout les weekends sur Angers et je passais tous les samedis après midi de 13h30 à 19h00 à la nouvelle et superbe salle de jeu « Le Zenith » place du pilori à Angers où je retrouvais les potes du baby (Balou, grand Fred, Marco, Stéphane et autre…) pendant toute mon adolescence. Puis je suis partit en apprentissage loin de chez moi afin d’apprendre mon premier métier ce qui m’a éloigné du baby-foot pendant plusieurs années.

Ensuite, je suis revenu sur Angers à 20 ans, et j’ai repris mon activité favorite au « Zénith » puis au « games burger », et là à ma grande surprise j’ai retrouvé mes anciens camarades et mon grand ami Christophe qui avaient tous évolués, sans oublier la rencontre avec un nouveau joueur en provenance de Paris qui venait juste de s’installer… ce moment nous a tous fait basculer vers la compétition, nous ne connaissions rien de celle-ci, à part peut-être quelques petits tournois locaux inter-café entre le « Yaca » et le « 421 » qui par ailleurs étaient très sympa… pour ma part, j’étais subjugué de voir la vitesse d’exécution de ce joueur, la synchronisation et la coordination de ces gestes, de nouvelles portes vers cette discipline s’ouvrait à moi, celle de la compétition de haut niveau… ce grand joueur s’appelait Mr Adalbert Félix, je lui rends hommage aujourd’hui par ce texte car il nous a quitté trop tôt, à l’âge de 33 ans. Par ailleurs il a reçu une distinction importante au sein de la Fédération Française de Football de Table afin de récompensé des licencié(e)s de la FFFT : Le prix du Mérite Fédéral & Sportif.
La F.F.F.T. peut attribuer une médaille du Mérite Fédéral (Prix Félix ADALBERT) à des dirigeants ou joueurs en vue de récompenser une personne méritante ayant rendu service au Football de Table.

Après plusieurs années de compétition infructueuses, j’ai commencé à m’aguerrir quand je suis arrivé sur Nantes en Juin 2000, je participais à tous les entrainements hebdomadaires, et ce qui m’a fait réellement prendre conscience de mon potentiel c’est mon intégration au sein de l’équipe première de Nantes en Division 1 où nous avons réussi à être 8 fois champion de France par équipe en 10 ans et notamment 6 fois consécutivement.

Ce sont des moments forts qui ont le mérite d’être vécu, tout comme un de mes plus beau souvenir qui est la place de 3eme en double avec mon partenaire « Nicolas Belliot » lors de la coupe du monde « Bonzini » en France après un parcours épique… cependant j’ai connu aussi beaucoup de déceptions et de défaites qui sont à la fois très dur à vivre sur le moment mais très formatrices pour aborder les matchs de haut niveau, ce qui m’a permis d’intégrer par la suite l’équipe de France masculine en tant que joueur et sélectionneur, avec un titre de champion du monde par équipe en 2012. Et, dernier moment fort en date est le titre de champion de France 2015 remporté en double avec mon partenaire Cédric Musset dit « la muse » pour les intimes…

Pour finir, nous avons avec l’ensemble des acteurs du département 44 et avec l’aide précieuse de la FFFT, élaboré une stratégie de développement pour ouvrir plusieurs club en Loire Atlantique dont le FTH (Football de Table Herblinois) afin de répondre aux différentes attentes notamment en terme de situation géographique. Nous avons donc pris la décision avec Anthony Bretéché et Victor Pascoal d’ouvrir un club sur Saint-Herblain en Octobre 2012 qui s’est actualisé « Les Apaches du FTH » et non « La Moustache du FTH » qui se reconnaitra… ^^
Nous sommes un cinquantaine de joueurs a avoir côtoyé le FTH avec un noyau dur d’une vingtaine de joueurs et joueuses, il y a deux créneaux hebdomadaires, les lundis et vendredis de 19h00 à 22h30. Le lundi nous faisons des ateliers afin de progresser : j’ai eu la chance de passer et d’obtenir un diplôme d’état d’animateur sportif et un de mes objectifs est de retransmettre mon savoir dans le football de table aux Apaches et de pouvoir répondre aux différentes attentes des adhérents.