Ce week-end avait lieu l’incontournable Championnat de France des Clubs, et 4 Apaches étaient présents pour défendre les couleurs du clubs en Nationale et tenter de monter en Ligue 2.

C’est donc Vincent, Raphaël, Régis et Frédéric qui ont eu la lourde tâche de livrer batailles face à de sérieux prétendants.

Le week-end commençait avec une dure journée du samedi et un tirage pas simple à négocier.

Premier match, et les Apaches remportent la victoire face à Avesnes les Aubert (BABY FOOT Avesnois). Toujours difficile de négocier ces premiers matchs, mais les apaches ne faiblissent pas et remporte leur première victoire, en deux manches.

Entre temps, Pascal nous rejoint pour nous supporter, et ce soutien fait chaud au cœur pour cette première journée !

Le deuxième match se joue face à la terrible équipe de St Ouin du Tilleul (Baby Foot club du Roumois), une des équipes favorites, et après avoir durement remporté la première manche, les apaches réussissent à s’imposer en remportant la seconde manche 21-20 après avoir été menés 20 à 16 : Vincent en performant défensivement et offensivement enchaîne un 5-0 qui renverse la manche !

L’entrée dans la compétition pouvait difficilement mieux commencer !

Arrive une pause de 4 heures qui coupe un peu le rythme de cette journée, et la reprise se joue face à Nice (Nice Baby-Foot). Les apaches perdent la première manche, n’ayant pas pu se mettre assez vite dans le match, et en étant toujours mené au score. La deuxième manche, décisive, est plus équilibrée, et les apaches ont même une balle de manche à 20-20 pour arracher les pénaltys, mais un “poteau carré” les prive de cette chance de remporter le match. D’avis même des joueurs de Nice, ce match fut celui où ils ont été le meilleur pendant ce week-end, dommage que cela fut contre nous

Après cette défaite, il faut se remettre en route et retrouver de la confiance.

4ème et dernier match du samedi, face à Angoulême (Football de table d’Angoulême – babyfoot), une équipe qui nous a déjà fait souffrir par le passé, donc forcément un match dur à négocier. Malgré tout, les apaches remportent la première manche, dans un match ouvert et serré. La deuxième manche commence bien pour les apaches car ils mènent 7-3 après le deuxième double, mais on le savait, Angoulême a des ressources et les armes pour renverser la vapeur et ils mènent 12-8 à la mi-manche. Avant de lancer le dernier double, Angoulême mène encore 18-17 et c’est Fréderic et Vincent qui permettent aux Apaches de s’imposer finalement 21-19 ! Un tir puissant du milieu de terrain, croisé du joueur 2 dans la garde d’Angoulème et c’est la délivrance !

Les apaches terminent donc cette première journée avec 3 victoires, mais une défaite.

Après une bonne nuit, nous attaquons face à Toulouse (Association Toulousaine de BabyFoot) pour un match tendu : le gagnant pourrait bien prétendre à la montée ! Et tendu, le match le sera effectivement, nerveusement et sportivement. La première manche est perdue par les apaches 21-20, il faut donc arracher la deuxième manche pour pouvoir aller aux pénaltys, mais malheureusement les apaches ne parviendront jamais à mener au score dans cette manches, et ils s’inclinent donc pour la deuxième fois du week-end.

Plus le choix donc, il faudra désormais tout gagner pour monter !

Le match suivant se joue contre le deuxième club de Nice engagé dans la compétition (SWAG Nice Babyfoot). Pas facile de se relancer après une défaite, mais les apaches font le job en remportant leurs deux manches face à une équipe composée de jeunes prometteurs et de plus anciens expérimentes. Il ne fallait pas lâcher !

C’est au tour du Mans (USM Football de table – Les Ninjas), et là, ce sera le match des prétendants à la montée. Pas le droit de perdre pour ne pas hypothéquer nos chances. Malheureusement, les Ninjas ont été trop fort, et nous n’avons jamais pu trouver de la sérénité, poser notre jeu et imposer notre rythme, une série de buts de l’arrière nous crucifiant même en deuxième manche.

Après cette défaite, il reste un match à jouer, et il faudra essayer de le gagner pour essayer de grappiller quelques points, et finir ce tournoi sur une bonne note.

C’est donc Charleville Mézières (Ardennes Baby-Foot) que nous affrontons pour ce dernier match. Une équipe composée de joueurs très expérimentés qu’il va être difficile de négocier, surtout après la défaite amère : il faut se remobiliser. Le match est disputé jusqu’au 2/3 de la première manche, aucune des deux équipes n’a encore réussi à se départager : 15-15. Il va falloir retrouver de l’énergie et de la rage pour que les apaches réussissent finalement à remporter cette première manche 21-19. Continuant sur leur lancée, les apaches négocient mieux cette deuxième partie du match, et même si la mi-manche se termine sur un 10-10, ils réussissent à retrouver un peu le jeu qui leur avait manqué depuis quelques rencontres et remportent cette manche 21-15.

Les Apaches terminent finalement à la 4ème place, au pied du podium.

Félicitations à USM Football de table – Les Ninjas et Baby Foot club du Roumois qui pourront jouer en Ligue 2 l’an prochain, ainsi qu’à tous les clubs de Nationale avec qui nous avons livré de vrais batailles, parfois tendues mais toujours sportives et amicales.

Merci à Evry – Les Coyotes pour l’organisation et l’accueil.

Nous tenions toutefois à faire part de notre avis sur la formule de jeu choisie pour la Nationale

Globalement, nous n’avons pas retrouvé le même plaisir des compétitions par équipe avec cette formule, réservée à la Nationale.

Les remarques ci-dessous sont les nôtres, mais elles ont en grande partie été partagée par les autres équipes de Nationale

  • Seulement 4 joueurs : même si les joueurs se soutiennent, l’effet “club” et “équipe” est beaucoup moins transcendant qu’à 7,8 ou 9 joueurs … toutefois, c’est vrai que pour les jeunes clubs c’est peut-être un point difficile à négocier, mais comme cette année la volonté a été d’instaurer des « championnats de ligues » par région, ça répondrait directement à ces jeunes clubs : moins de logistique (déplacements, etc…), moins de frais, et moins d’appréhension peut-être pour des joueurs qui jouent leurs premières compétitions. Pour nous le CDF des clubs, c’était l’occasion de monter une vraie équipe, et l’aventure commençait bien avant le début du tournoi (sélection, préparation, trajet, …) et apportait un vrai plus à la cohésion du club sur toute la saison. Effectivement, 8 joueurs c’est pas simple à trouver (pour nous non plus), mais on représente mieux l’ensemble d’un club, à mon avis.
  • Formule “relais en 5 balles” : très dure physiquement et nerveusement, les alternances rapides ne favorisent pas une construction tactique et stratégique sur la manche. De même dès que l’on trouve un rythme, il faut s’arrêter. Un creux sur 5 balles et c’est très difficile de renverser la vapeur, pas le droit à l’erreur … ni à l’analyse !
  • Les penalties qui étaient une particularité de la nationale et qui nous semble un peu aléatoire. Pourquoi pas une gestion des matchs nuls (2pts pour la victoire, 1 pt pour le nul et 0 pt pour la défaite). Départager 1h30 de rencontre (2 manches de 21) sur du penalty, c’est dur … et si des séances de tirs au buts peuvent avoir un sens dans une formule à éliminatoire, c’est moins compréhensible dans une formule championnat
  • Le planning, dû au nombre d’équipe impaire : le trou de 4 heures fait sortir un peu les équipes (de seulement 4 joueurs) de la compétition ; et hasard ou pas, les deux premiers, même s’ils étaient plus fort, n’ont eu aucun trou dans leur planning 😉
  • Qualité des tables : pour avoir essayé plusieurs tables hors zone Nationale, peut-être n’était-ce qu’une impression (d’autres équipes n’ont pas remonté cette infoà, mais nous avons trouvé que l’état des tables consacrées à notre championnat était un peu moins bon que les autres. Toutes nos équipes ayant joué sur les même tables, pas de soucis d’iniquité mais nous avons eu le sentiment d’être un peu les parents pauvres de cette compétition.
  • Seulement 9 équipes en Nationale : Alors que nous avions l’habitude d’être au minimum une douzaine d’équipes, il semblerait que la formule de qualification par “ligue régionale” n’a pas été assez efficace pour “motiver” assez d’équipes à venir disputer ce championnat
  • Qualifications régionales : cette année (première édition) de championnat régional était clairement préicpité, en tout cas dans l’organisation en amont : trop peu de temps pour s’organiser (prévenu 2 semaines à l’avance), et situation géographique excentrée pour la région (pour les régions nord ouest et nord est particulièrement).

Pour continuer sur les qualifications régionales, le souci également, c’est que si on reste sur un « championnat de l’ouest » ouvert à tous les clubs (L1 et L2), ça fausse les classements qualificatifs : même si on joue toutes les équipes, si un club rencontre un L1 en début de championnat quand il fait la course au titre, ou en fin, quand il est assuré d’être champion, ce n’est pas forcément les mêmes conditions.

Idéalement, il faudrait différencier un Championnat par région, ouvert à tous, pour couronner le Champion Régional, ET, si on reste sur de la qualification par ligue régionale, une phase qualificative pour les Nationales, par région. Le souci principal, c’est qu’il y a encore trop peu de clubs en France, et dans certaines régions c’est encore plus flagrant.

Quoiqu’il en soit, il y a forcément un souci sur ce système.

Par ailleurs, d’un point de vue sportif, il nous semble qu’il y a moins de différence de niveau entre ligue 2 et Nationale, qu’entre ligue 1 et ligue 2 à mon avis.
Il n’est clairement pas rare de voir des promus de Nationale, enchaîner directement une montée dans la foulée vers la L1 (Chateaubriant, Fontenay, Ste Savine, Créteil, … ). Après, c’est plus difficile pour eux d’y rester ^^ »

De même, si un club de L1 ne se présente pas, il joue en National l’année suivante, … et ça peut enlever une place pour la montée (on avait eu le cas avec Grenoble il y a 3/4 ans par exemple). Pourquoi ce club n’est-il tout simplement pas relégué en ligue 2 (dans ce cas, 1 seule descente en L1, toujours 2 montées de L2 à L1).

Il serait peut-être intéressant de réfléchir à une remise à plat complète de toutes les divisions ? Chiche ? ^^

 

Commentaires.

Il n'y aucun commentaire pour le moment. Cela ne tient qu'à vous pour être le premier !

Laisser une réponse.

* Votre email ne sera pas publié.
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>